Previews, interviews et communiqués de presse > Gamespy Preview : 14 novembre 2000

RPG ou RTS ? Vraie 3D ou non ?

Pour commencer son article, Gamespy fait un petit retour en arrière sur les deux faits les plus marquants du développement du jeu. Comme ces points ont déjà été abordé de nombreuses fois dans les anciens articles, je ne ferai que les citer. Tout d'abord, Warcraft III, au lieu d'être un RPS, est redevenu un RTS, mais avec des éléments de jeux de rôle. Ensuite, il y a le fait que l'angle de vue a été modifié et que la rotation de celle-ci a été supprimée. En effet, selon Blizzard : "Les rotations dans un jeu comme Homeworld sont importantes, mais ce n'est pas le cas dans Warcraft III. A moins que le gameplay ne le demande vraiment, la confusion peut apparaître chez la majorité des joueurs."

Le zoom est pour Blizzard plus important et il est probable qu'une telle option sera disponible dans le jeu. Passons donc maintenant au coeur de l'article de Gamespy.


Orcs et humains

Les seules unités que nous avons pu voir venaient des camps humains et orcs. Chez les humains, on trouve des elfs, des dwarves et des races non maléfiques. Les orcs sont bien évidemment des orcs. Au niveau des autres races, il y a les démons, les morts-vivants et une race encore inconnue aujourd'hui, peut-être des elfs noirs. De toute façon, nous seront bientôt fixés puisque c'est en décembre que sera annoncée la dernière race.

Toutes les unités de bases ont des compétences spéciales. Par exemple, du côté des orcs, les grunts peuvent utiliser "berserk" qui leur donne une bonus en attaque. Ils deviennent alors plus gros et continue jusqu'à ce qu'ils n'aient plus de mana. Ils reviennent ensuite à leur taille normale. Une autre unité, le Wolfrider, a la possibilité d'attrapper ses ennemis, ce qui peut les ralentir.

Bill Roper explique qu'il y a moins d'unités dans le jeu mais qu'utiliser leurs capacités spéciales vous permet d'appliquer plus de stratégies.

Chaque race possède ses propres héros, chacun ayant un nom spécifique et une certaines force, agilité et intelligence. Chaque héros possède également 5 compétences qu'il peut apprendre et upgrader de 3 niveaux. Roper explique que l'arbre de technologie est moins complexe que celui de Starcraft.

Voici quelques compétences des orcs :
  • Spiritwalker : peut régénérer un groupe d'unités.
  • Blade Master : peut caster une image de lui ou un critikal strike.
  • Warlord : peut effectuer un cri perçant ou hurlement qui augmente l'efficacité des unités proches de lui
  • Tauren Chieftain : peut effectuer un "warstomp" qui étourdit les ennemis et possède la capacité de se réincarner.
Les héros orcs ne peuvent pas mourir de façon permanente. Il existe une structure nommée Altar of Storms où les esprits des héros peuvent revenir vers l'Altar. Une certaine dépense des ressources permettrait alors aux unités d'être réincarnées.

Bill Roper explique également que de la façon dont le jeu est conçu, il estpossible d'avoir de multiples héros du même type, mais cela réduit l'équilibre selon lui.

Par contre, l'expérience reçue par les héros doit encore être travaillée. En effet, si deux héros sont en pleine bataille et qu'un troisième est parti en exploration, il n'a pas encore été déterminé si les trois gagnent de l'expérience où si cela concerne uniquement ceux qui participent à la bataille.

Un autre point intéressant concerne les unités non-joueurs, ou NPUs (non-players units), qui peuvent être des amis ou des ennemis pour chaque race. Roper explique qu'il y aura des monstres qui se baladent et qui peuvent être une bonne source d'expérience pour les héros. En multijoueur, ces NPUs pourront être plaçés afin de diminuer fortement le risque de rushes ennemis.

Bill Roper a également précisé qu'un World Building Tool (outil de constructions de monde) sera disponible avec le jeu. L'idée est de donner aux fans autant d'outils que possible pour augmenter la durée de vie du jeu et de garder l'intérêt pour celui-ci aussi élevé que possible.

Quant à l'histoire, Roper explique qu'il y aura quelques écarts, mais que ce sera la plupart du temps assez linéaire. Par exemple, à un moment, les humains combattent les orcs. Ils peuvent éliminer les orcs et continuer comme cela, ou alors ils peuvent découvrir que ceux-ci étaient en mouvement afin de s'échapper d'une troupe de morts-vivants. Les humains peuvent alors choisir de ne pas tuer les orcs et d'aller plutôt combattres les morts-vivants à la place.

Roper a dit également que le jeu a été développé afin que toutes les races soient jouées durant la campagne, ce qui vous donnera différentes perspectives de l'histoire. Certaines missions seront introduites sur la même carte, un peu à la façon des RPGs.

Et finallement, parlons du mode multijoueur. Roper a dit que les grande bataille tendent à être la norme du mode multijoueur et Warcraft III ne fera pas exception à la règle. Mais il y aura quelques complexités en multijoueur dont les joueurs devront tenir compte afin de déterminer quelles races seront les plus intéressantes à allier.

Warcraft III est actuellement prévu pour la deuxième partie de l'année 2001. Avec tous ce que nous avons vus, les fans ne seront pas déçus.

Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette page !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Warcraft III : 8.142.459 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.