Et si Blizzard n'annonçait pas de BlizzCon pour 2020 ?

Une année encore bien incertaine...
Arkentass | 16/03/2020 à 14h00 - 15

Ces dernières semaines, de multiples événements sont annulés ou reportés en raison du nombre crossant de cas de Coronavirus à travers le monde. Avec récemment l'E3 2020 à l'origine prévu du 7 au 11 juin, les dates suivantes sont observées avec interrogation. Même si l'évolution de la situation au fil des mois reste encore incertaine, plusieurs joueurs réfléchissent déjà à la BlizzCon.

Avant cette date immanquable chaque année aura lieu la Gamescom du 25 au 29 août. Actuellement toujours prévu, l'événement de Cologne reçoit habituellement Blizzard et donne l'occasion aux différentes équipes de présenter certaines des nouveautés à venir sur les différents titres. Après une absence en 2019 pour se concentrer sur la BlizzCon, la question ne se posera peut-être pas cette fois-ci, le salon européen étant encore loin d'être tiré d'affaire.

Se tenant début novembre, la BlizzCon semble encore suffisamment lointaine pour le moment. En revanche, son annonce se produit habituellement aux alentours d'avril. Dans une période où les reports et annulations se multiplient, celle-ci pourrait tout simplement ne pas être programmée. Après le passage temporaire des compétitions eSport de Hearthstone et d'Overwatch dans un format en ligne ce mois-ci, la réunion de plusieurs dizaines de milliers de joueurs au Convention Center d'Anaheim passerait ainsi exceptionnellement à la trappe.

Comme les autres studios le feront au cours des mois à venir, Blizzard pourrait alors opter pour des streams, vidéos et articles afin d'effecteur les annonces ayant habituellement lieu lors des panels présentés par les développeurs. Il faudra alors faire une croix sur les rencontres entre la communauté, les concours et l'ambiance de fête pour les fans des différents univers.

Autre point négatif, l'absence d'un tel événement signifierait également l'impossibilité de découvrir les nouveautés à venir sous la forme des démos jouables lors du salon. Pas de nouvelle classe pour Diablo IV ni de nouveau héros pour Overwatch 2 en cas de diffusion uniquement en ligne. Pour pallier à cela, les premières phases de tests pourraient être avancées afin de recueillir les retours de la communauté le plus tôt possible. Autre option, une démo temporaire comme WoW Classic en 2018.

Bien que cette situation sans précédent engendre encore beaucoup de questions, le monde du développement n'est pas au point mort pour autant, contrairement à d'autres secteurs où l'activité est actuellement totalement en pause. Même si le campus d'Irvine reste bien vide à l'heure actuelle, les différentes équipes poursuivent depuis leur domicile la création de contenu et l'élaboration des titres qui nous occuperont au cours des prochaines années (et lors de la prochaine quarantaine). Affaire à suivre.

15 commentaires - [Poster un commentaire]


Chargement des commentaires...

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
RECHERCHE
SOCIAL JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
World of Warcraft: Illidan
Le roman posant les bases de World of Warcraft: Legion. De la création des Chasseurs de démons à la folie d'Illidan !
World of Warcraft: Arthas l'ascension du Roi-Liche
La terrible histoire du Prince Arthas Menethil, de sa vie en Lordaeron à son arrivée en Norfendre.
World of Warcraft: Hurlorage
Quelle est l'origine du Cauchemar d'émeraude ? La réponse ici, avec Malfurion comme guide !
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Warcraft III : 8.130.177 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.