Fanfiction Warcraft III

Retour à la liste des Fanfiction

Le Roi Liche

Par Aradron

Chapitre 1

Chapitre 2 : Le retour du démon

Chapitre 3 : Le piège

Chapitre 4 : La dame noire

Alors qu'Arthas monte les marches jusqu'au trône de glace, les souvenirs de son ancienne vie reviennent dans sa tête mais aucun ne l'empêche de continuer. Lorsqu'il arrive à la dernière marche, il lève son épée puis l'abat sur la prison du roi liche. Qui rentre dans le corps d'Arthas et fusionne pour former un être surpuissant : le Roi Liche, roi du trône de glace, des forces du fléau.

Un mois après, Kel'Thuzad revient en Northrend pour la deuxième fois de sa « vie ». Il entre alors dans la salle du trône, la plus haute salle de la forteresse du trône de glace. Cette forteresse est caché au plus profond du continent de Northrend. Accessible par le royaume des Nérubiens ou en passant par dessus les montagnes... La forteresse, toujours en construction par les acolytes, protégée par les milliers morts-vivants patrouillant aux alentours recherchant les restes de l'armée des elfes de sang et les nagas. Arthas portant l'armure du Roi Liche, faite d'un métal inconnu avec des piques un peu partout et son épée Frostmourne. Lorsqu'il vit Kel'Thuzad de ses yeux bleus flamboyants, Kel'Thuzad sentit que son maître n'avait plus la même puissance qu'autrefois, peut-être aussi puissant que les anciens Titans. Il vit qu'à côté de son maître une araignée, l'ancien roi des Nérubiens Anub'Arak le seigneur des cryptes. Arthas s'écria :

- Que fais-tu là Kel'Thuzad ? Ne t'avais-je pas dit de rester pour combattre ces Réprouvés ?

- Si, mon maître, mais ces réprouvés gagnent bataille après bataille, il nous faut plus de soldats. Nous ne tiendrons pas longtemps, ils assiègent ma dernière place forte, Naxxramas (une gigantesque nécropole), une semaine et nous perdrons les dernières forces du Fléau présentes en Lorderaon.

- Comment peuvent-ils avoir autant de forces alors que j'ai retrouvé toutes mes forces donc mon armée en Lorderaon ?

- Leur chef, l'ancienne Banshee Sylvanas Windurunner, a trouvé une nouvelle peste contre notre armée. Elle l'utilise contre les derniers vivants présents dans la région, qui lui a permis d'augmenter son armée de plusieurs milliers de soldats. Elle s'est aussi alliée avec un seigneur de l'effroi, un qui avait essayé de vous renverser, Varimathras.

- Pourquoi ?

- Je pense que la banshee l'a menacée et vu sa lâcheté, a préféré s'allier avec elle que de mourir.

- Mais tu ne m'as toujours pas répondu, pourquoi es-tu là, pourquoi n'es-tu pas resté ?

- J'ai pensé me replier pour revenir avec beaucoup plus de forces pour lancer une attaque massive et les battre en quelques semaines.

- Sans me demander.

- Vous me laissiez toujours m'occuper des stratégies.

- Plus maintenant, tu aurais me demander des renforts avant de fuir.

- Oui mon maître, mais j'ai pensé...

- Toi et Anub'Arak lanceront une attaque pour reprendre des bases en Lorderaon et ne vous avisez pas d'échouer. Tu prendras 5 garnisons et partira dès que tes armées seront prêtes.

- Mais maître je devais attaquer le royaume des Nérubiens, dit Anub'Arak.

- Je te remplacerai, répondit le roi Liche.

- C'est un vrai labyrinthe souvenez-vous.

- Va au 13ème sous sol et attends-moi là-bas.

- Bien, maître.

- Quant à moi maître quelles forces vais-je prendre ? demanda Anub'Arak.

- Tu prendras la garnison des nérubiens, mais je pense que toi et tes cafards suffisent bien.

- Oui mon maître.

- Tu parts dès maintenant, ton armée t'attend en bas.

- A vos ordres mon roi.

Puis Anub'Arak sortit de la salle avec ses gardes scarabées charognards.
Arthas se téléporta dès qu'il fut hors de la salle. Kel'Thuzad attendait devant une porte en fer massive ornée de symboles magiques comme si un démon était enfermé dans cette salle. Dès que Arthas apparut Kel'Thuzad s'empressa de demander :

- Mon maître pourquoi m'avoir rappelé et me faire mentir devant ce seigneur après m'avoir dit toutes ces choses à son sujet.

- C'est dans mon plan.

- Mais pourquoi ?

- Ce n'est pas le vrai.

- Quoi ?

- C'est un imposteur.

- Mais pourquoi le laisser continuer.

- Car il va m'expliquer le plan des nérubiens.

- Ces araignées se ligueraient contre nous ?

- Oui, pour reprendre le contrôle de Northrend.

- Mais pourquoi l'avoir laisser partir.

- Car j'ai réussi à m'introduire dans son cerveau pour avoir un oeil sur lui et tous les nérubiens.

- Mais pourquoi ne pas les attaquer ?

- Leur royaume est un vrai labyrinthe, nous nous perdrions si nous entrions dedans. Je vais lui tendre un piège avec ce qu'il y a derrière cette porte et ton armée qui va retourner en Lorderaon.

- Qu'y a-t-il derrière cette porte ?

- Tu vas voir. Ouvre, lança t'il à un goule.

La grande porte s'ouvrit et le nécromancien se vit couper en deux avant qu'il est eu le temps de faire quoi que ce soit. Une banshee et des abominations commençaient à s'approcher mais Arthas leur en empêcha et fit de la lumière grâce ses yeux. La lumière refléta sur un corps avec une armure ressemblant à celle d'Arthas avec comme armes au bout des mains deux épées à double de chaque coté, des yeux de démons et en haut de son front des cornes. Dans son dos, des ailes ressemblant à celle des... Alors Kel'Thuzad s'écria :

- Illidan, le chasseur de démon.

- Oui celui qui voulait m'empêcher d'accéder au trône de glace.

- Comment ?

- Tu te demandes comment as-tu fait pour revivre ?

- Grâce au puits solaire pour moi mais lui quelle force a bien pu le faire revivre ?

- Tu crois que ma puissance est la même qu'avant.

- Mais pourquoi avoir tué ce nécromancien ?

- Je ne le contrôle pas encore totalement.

- Comment va-t-on l'utiliser demain pour l'embuscade ?

- J'ai la nuit, pour le soumettre à mon pouvoir.

- Bon je me retire pour préparer mon armée pour demain.

- Moi je m'occupe de ce chasseur de démon.

Alors que Kel'Thuzad se retirait, les morts vivants s'approchaient du démon pour l'immobiliser. Puis Arthas s'approcha et commença son travail.
Le lendemain, Kel'Thuzad après avoir parlé du déroulement de l'embuscade avec le Roi Liche, partait pour Lordaeron comme prévu. Dès que l'imposteur de Anub'Arak se vit recevoir le droit d'attaquer le royaume nérubiens mais qu'aucuns soldats ne l'accompagneraient, il crut que la chance était avec lui et qu'il pourrait faire comme prévu avec les néubiens le piège sur les forces morts vivantes. Mais un soldat camouflé le suivait, invisible se faufilant dans les moindres recoins pour suivre sa proie. L'imposteur qui est le frère jumeau de Anub'Arak, après avoir donné ses ordres à ses nérubiens descendit un long escalier pour arrivé dans les geôles ou son frère est retenu. Dès que l'assassin le vit, il se jeta sur l'imposteur et lui coupa la tête. Anub'Arak se leva, il était blessé soit par les tortures soit lors de sa capture. L'assassin s'empressa de tuer le garde avant qu'il n'ait eu le temps de réagir et ouvrit la prison du seigneur des cryptes puis libéra les autres prisonniers. Anub'Arak demanda à l'assassin :

- Qui es tu ?

L'assassin en leva son capuchon et Anub'Arak s'écria :

- Illidan, tu es venu me tuer pour te venger de ta défaite contre mon maître.
- Non, je suis le nouveau serviteur du Roi Liche.
- Toi, pourquoi ?
- Car il va m'accorder tellement de pouvoir et de puissance mais surtout l'immortalité.
- Bon alors allons y.
- Oui.
- Pourquoi avoir libéré les prisonniers ?
- Ils vont nous aider à nous enfuir, ils vont se battre et nous nous enfuirons.
- Fuir ?
- Nous allons rejoindre le lieutenant Kel'Thuzad pour l'aider dans l'embuscade ou il est tombé. »

Alors que Illidan libérait Anub'Arak et venait aider Kel'Thuzad, celui-ci tombait dans l'embuscade des nérubiens. Les nérubiens commençaient à s'approcher mais des milliers de goules se jetèrent sur eux comme s'ils étaient pris de furie sanglante puis dès que les renforts nérubiens arrivaient, ils se préparaient pour se jeter sur les morts vivants mais Illidan et Anub'Arak arrivèrent et se jetèrent sur eux. Puis les grandes nérubiennes arrivèrent sortant de partout, les morts-vivants devaient résister le temps que les autres forces morts-vivantes attaquent le royaume par l'autre côté à la tête des ses forces Kel'Thuzad qui s'était replié pour lancer cette attaque par derrière. Illidan et Anub'Arak ensemble faisaient des ravages du côté nérubien à tel point que toutes les forces nérubiennes se jetaient sur eux pour les arrêter. Déjà la moitié de l'armée nérubienne avait été tuée, le fait de les attaquer sur deux fronts les ont tellement désavantagés que le roi nérubien, surnommé le Lâche par les forces morts-vivantes car il fuyait dès que des ennemis apparaissaient, libéra la créature pour contre-attaquer. Des nérubiens amenèrent la bête du côté de Illidan et Anub'Arak. Dès que le chasseur de démon et le seigneur de démon virent que les forces nérubiennes fuyaient, ils pensèrent que c'était fini mais ils se repliaient pour leurs autres forces sur l'autre front pendant que la bête combattait de ce côté-là. Alors Illidan, Anub'Arak et leurs forces morts vivantes les poursuivirent puis virent la créature. Elle était 3 fois plus grande qu'un nérubien, avait au bout des pattes des épées empoisonnées et portait une armure avec des glyphes dessus contre les sorts magiques. Dès que le chasseur de démon et le seigneur le virent, ils se regardèrent, sourirent et se jetèrent sur lui. En quelques secondes la bête était à terre, les soldats du Roi Liche étaient tout sauf nul au combat. Puis la bataille se termina, les forces nérubiennes se rendirent et les forces morts-vivantes s'installèrent dans le royaume.

Dès que le royaume fut sous contrôle total, les lieutenants morts-vivants Kel 'Thuzad, Anub'Arak et Illidan retournent à la forteresse du trône de glace. Quand ils arrivèrent, ils furent applaudis et acclamés par les forces morts-vivantes restées dans la forteresse jusque dans la salle du trône. Arthas souriait ce qui était une bonne nouvelle, il dit alors :

- Joli coup messieurs, vous venez de nous offrir le continent de Northrend.
- Merci maître, répondirent les 3 lieutenants.
- Bon il est temps de passer à la suite de mon plan.
- Quoi ?
- Vous ne croyez quand même pas que je vais rester sur ce continent froid toute ma vie.
- Moi je vous suivrai, lança Kel'Thuzad.
- Jusque dans la mort, dit Illidan
- Je vous ai toujours suivis je ne m'arrêterai pas maintenant, lança Anub'Arak
- Bien, je vous demanderai de me faire confiance quoi qu'il se passe. Illidan, tu vas être le membre le plus important de l'attaque contre les elfes.
- Je ne vous décevrai pas maître.
- Kel'Thuzad, toi tu t'occuperas de ces réprouvés au plus vite.
- Ce sera fait, mon roi.
-Quand à toi Anub'Arak, je veux que tu ailles voir le seigneur Néfarian lui remettre ce message, Arthas lui tendit un morceau de papier scellé par un sort. Personne d'autre que Néfarian ne doit l'ouvrir il mourrait.
- Bien maître.
- Allez-y maintenant, vous avez 1 mois.
- A vos ordres maître.
- Attends Illidan, je vais t'expliquer ce que tu devras faire.
Pendant ce temps dans la forteresse des Réprouvés, Sylvanas Windrunner et le seigneur de l'effroi Varimathras discute à propos de la guerre contre le Fléau en Lordaeron :

- Maîtresse, nos forces reculent face au Fléau, nous perdons de plus en plus de bases. Il nous faut de nouvelles forces.

- Comment ça trouver de nouvelles forces ? Je ne me suis pas allié avec les seigneurs de l'effroi pour tout faire. Appelez des soldats de la Légion Ardente.

- La Légion Ardente ? Pour une ancienne elfe, dire de pareilles choses est démence.

- Je ne suis plus une elfe depuis qu'Arthas m'as dépossédé des miens. Il paiera pour ça.

- Pour revenir à appeler des forces de la Légion Ardente, je ne peux plus depuis qu'on a trahi mes frères Balthazzar et Detheroc.

- Bien alors ou va-t-on trouver des soldats ?

- Utilisez l'alliance conclue avec la Horde.

- Demandez de l'aide ?

- Leur armée est entraînée et prête au combat.

- Bien envoyez un message à Thrall mais aussi à l'Alliance.

- L'Alliance pourquoi ?

- Car ils veulent aussi retrouver leur pays et se venger du Fléau

- Bien ce sera fait, maîtresse.
Alors que Varimathras quittait la salle du trône, le maître apothicaire Faranell entre précipitamment et crie :

- Le Fléau a lancé une attaque massive.

- Quoi ? s'écria Sylvanas.

- On a perdu un tiers de notre territoire et un quart de notre armée.

- Faranell, dépêche toi et dit à Thrall que nous sommes attaqués par le fléau et envoie un messager aux forces de l'Alliance et dit leur que si ils veulent nous aider à combattre le fléau qu'ils envoient leurs armées en Lordaeron.

- Bien. dit Faranell.

- Varimathras rassemble notre armée dans la capitale.

- Un siège ?

- Oui on ne peut combattre le Fléau de front.

- Bien maîtresse.

Tandis que Varimathras partait, Sylvanas dit tout bas :

- Saleté d'Arthas, je te le ferais payer ce que tu m'as fait même si je dois encore perdre la vie.

Un jour après, le messager de la Dame Noire arrive à Stromwind capitale des humains. Le messager portant un drapeau blanc fut autorisé à rentrer dans la capitale et donner le message aux chefs des races de l'Alliance. Ce jour là, les chefs étaient réunis pour parler de la guerre contre la Horde, contre le Fléau et contre les dragons noirs de Néfarian. Quand le messager entra, le garde du roi Anduin prit le message et renvoya le messager ; Puis donna le message au roi qui le lut à voix haute :

- Chefs des forces de l'Alliance, je vous écrit car nous sommes complètement submergé par les forces du Fléau. Je vous demande de l'aide car si nous tombons tout le continent d'Azeroth tombera en même temps, nos alliés, la Horde, ont répondu à nôtre appel mais ce ne sera pas suffisant vos forces alliés aux nôtres, nous pourrons combattre à forces égales le Fléau. Si vous voulez nous aider amenez vos armées en Lordaeron et combattez avec nous. Signé Sylvanas Windrunner chef des Réprouvés.

- Alors maintenant ces Réprouvés ont besoin de nôtre aide, en sachant ce qu'ils ont fait ils n'ont qu'à mourir une autre fois. Les nains battront le Fléau s'ils osent s'aventurer dans Dun Morogh, lança Magni Bronzebeard

- Il faut les aider pour une fois que l'on pourrait battre le Fléau, nous n'allons quand pas nous défiler, répliqua Tyrande Wisperwind.

- Oui mais si c'était un piège ? demanda le chef des gnomes, le grand bricoleur Mekkatorque.

- Les Orcs ne les aideraient si c'était pour faire ça, ils sont loyaux pas comme ces Réprouvés, s'exclama Jaina Proudmoore en entrant dans la salle. Je suis allé voir Thrall pour savoir ce qui se passait, pourquoi il préparait son armée à aller sur l'autre continent.

- Et alors ils vont peut être nous attaquer après en avoir fini avec le Fléau dit le roi des nains en coupant Jaina.

- Les orcs ne sont pas aussi tordus que vous, répliqua Jaina.

- Tordus, je vais vous montrer si on est tordus !cria Bronzebeard.

- Venez, nous allons voir la force des nains dans son roi même si je pense que ce n'est pas grand chose, dit elle en sortant son bâton.

- Arrêtez-vous deux ! cria le roi Anduin

Alors que Jaina et le roi Bronzebeard se préparait à s'affronter. Un garde entra en trombe et cria :

- Néfarian a lancé une attaque, ses dragons ravagent tout sur leurs passages !

- Si les dragons noirs se sont alliés avec le Fléau, il faut absolument les aider, lança Tyrande.

- Qu'ont ils attaqués pour l'instant ? demanda le roi Anduin

- Les régions à côté de son repaire, les Steppes Ardentes et le Gorge des Vents Brûlants.

- On s'en fout c'est en Kalimdor, c'est près des Orcs.

- Il y a aussi les elfes et puis alors les orcs on autant le droit de survivre que n'importe qui ici présent.

- Jaina l'ami des Orcs.

- Encore une phrase de ce genre nain et vous pourrez dire adieu à ce monde.

- J'aimerais bien voir ça sorcière.

- Calmez-vous, on est allié et on est réunis pour savoir comment abattre les forces du Fléau ! Cria Tyrande.

- Il faut voter pour ceux qui veulent aider les Réprouvés lèvent la main.

Tyrande, le chef des gnomes, le roi des Humains et Jaina levèrent la main.

- Bon alors c'est décidé, envoyez un message à Sylvanas pour lui dire que l'Alliance se joindra à eux. Préparez nôtre armée, envoyez le quart de nos armées combattre les dragons noirs et le reste en Lordaeron.

- Il est hors de question que mon armée vous aide. Je suis tout à fait contre cette guerre, je veux bien envoyer mes chasseurs de dragons pour Néfarian, mais jamais je n'enverrais mon armée dans ce piège.

- Bien donc la nouvelle guerre contre le Fléau commence, dit Jaina.
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
RECHERCHE
SOCIAL JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
World of Warcraft: L'heure des ténèbres
La cité de Hurlevent est tombée aux mains des Orcs. Le roman parle de la création de l'Alliance et des événements de Warcraft II.
World of Warcraft: Chronicles Volume 2
Le second volume du génial WoW: Chroniques. Version anglaise, elle sortira avant la VF...
World of Warcraft : Chroniques volume 3
Tout ce que peut rêver l'amoureux du Lore de Warcraft, tome 3 !
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Warcraft III : 8.128.743 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.