Fanfiction Warcraft III

Retour à la liste des Fanfiction

L'ère Kazu

Par MicroXXX

Prologue

Chapitre 1 : Des temps sombres

Chapitre 2 : Le Sanctuaire

Chapitre 3 : Les règles Elfiques

Chapitre 4 : Premier combat

Chapitre 5 : Une nouvelle vision des choses

Chapitre 6 : Apocalypse

Chapitre 7 : La réalité du combat

150 ans après le mont Hyjal, un cataclysme encore jamais vu sur les terres d'Azeroth apparaît : la plus petite des lunes, Ikaldia, entrait dans l'atmosphère et causa la disparition de nombre d'être vivants. Les quelques survivants de chaque races se regroupèrent en tribus distinctes, se
protégeant des monstres divers apparus après la catastrophe et ayant pour seul but d'éliminer ceux qui leur avaient fait subir un joug éternel auparavant... La magie a disparu avec les Elfes, et les seuls pratiquant encore celle-ci sont de vieux prophètes éreintés, se suicidant après avoir vu que personne ne les croyait plus...

C'est pourtant dans ces temps perturbés que se réveillèrent les grands démons majeurs qui n'avaient jamais perdus de vue Azeroth. Pourtant, les survivants étaient persuadés que Hyjal, la Magie et Archimonde n'avaient jamais existés... Ce fut dans ce contexte que Kazu, 16 ans, fils de Jin Baï, devint chef de la tribu des hommes de Kamiya, succédant ainsi à son père, tué dans une escarmouche.
"Père...Pourquoi dois je devenir chef ? Je n'en ai pas l'étoffe..." Le jeune Kazu se réveillait d'une courte nuit, sa première en tant que chef...

- Bon sang, j'ai mal dormi...Taryu ! Viens mon ami !

- Oui chef, je suis ici...

Taryu, grand ami de Kazu est son conseiller principal...Taryu était un grand combattant, âgé de 17 ans, qui avait foi en Kamiya et en son nouveau chef. Il était toutefois partagé avec la manière de croire de Kazu sur les anciens temps, dont on dit qu'ils étaient digne d'un conte...

- Pas de problèmes cette nuit ?

- Si, nos hommes ont abattu deux gnolls et un troll qui rodaient... Rien de plus important.

- Bien... Dans ce cas, tu peux retourner à tes activités.

- Mais... Un homme souhaite vous voir. Il prétend s'appeler Danos et veut vous parler de choses de la plus grande importance.

- Danos ? Je ne connais pas... Mais bon fais-le entrer et arrête de me vouvoyer.

- Bien chef.

Taryu se retira et fit entrer ce qui paraissait un vieil homme, mais en l'observant, Kazu vit qu'il portait une épée ainsi qu'un sac qui devait peser une trentaine de kilos.

- Salut à vous, chef Kazu, on m'a dit que je pourrais vous trouver ici.

- Effectivement, mais vous allez d'abord me dire votre vrai nom et la raison pour laquelle vous êtes ici.

- Vous êtes plus intelligent que vous n'en avez l'air, Kazu... Avant de vous dire mon vrai nom, je vais d'abord expliquer la raison de ma venue.

- Allez-y.

- Je suppose que vous savez ce qu'est un démon ?

- Oui, un personnage maléfique de contes et légendes.

- Et vous savez ce qu'est la Magie.

- Ecoutez, si vous vendez des livres pour enfants, je ne suis pas intéressé, la Magie et les démons n'existent pas, pas plus que votre sincérité.

C'est alors que le vieillard se leva, pointa son bâton vers un bibelot, et prononça une phrase dans une langue inconnue... Soudainement, une ligne de flamme s'échappa du bâton et frappa le bibelot qui explosa en une centaine de morceaux... Tout cela en quelques secondes et seulement avec l'aide d'un bâton qui n'a même pas touché ce même bibelot.

- Ce... c'est impossible.

- Finalement je me trompais tout à l'heure, Kazu, vous n'êtes qu'un gamin immature qui n'a pas conscience de ce qu'ont fait ses ancêtres, vous n'avez aucun respect pour les anciennes écritures. Vous avez de la chance que j'ai besoin de vous, sinon c'aurait été vous que j'aurais visé... Maintenant, vous allez m'écouter et ne parlerez que quand je vous l'aurai autorisé...

- B... bien.

- Il y a un siècle et demi, la légion ardente envahissait ce monde avec la bénédiction des démons majeurs. Vous n'avez aucune idée de leur puissance, votre tribu ne tiendrait pas 1 minute contre 1 millionième de leur armée et ils seront bientôt de retour... De retour pour finir ce qu'ils avaient commencé. Les forces démoniaques se réveillent aujourd'hui pour accomplir leur mission sur Azeroth et votre tribu est la seule à pouvoir faire quelques chose. Vous avez l'âme d'un commandant et d'un héros, Kazu, l'âme d'un meneur. Afin d'empêcher la destruction de ce monde, votre seule chance est d'unir les peuples qui se sont séparés avec ce dernier cataclysme. Les chances de réussite sont infimes mais elles existent... C'est vous qui devez le faire, pas quelqu'un d'autre.

- Mais pourquoi moi ?

- Parce que vous êtes le descendant de Kael, prince Elfe de cette période tourmentée...

- Un... Elfe ?

- Vous êtes Mi-Elfe mi-Homme...Vous possédez des pouvoirs que vous ne soupçonnez même pas et je vais vous apprendre à les utiliser... Si vous êtes disposé à sauvez Kamiya bien sûr.

- Un Elfe... Peuh... Ca n'existe... Enfin si ça existe... Oui, c'est ça existe...

- ...

- Bon, pour l'honneur de mon père et le mien, je vous suivrai pour sauver cette terre, même si j'y crois peu...

- Dans ce cas suivez moi, jeune chef...Au fait, mon nom est Medivh ! Ne l'oubliez pas !
Après la conversation qui avait amené des réponses sur les origines de Kazu, Medivh décida d'emmener le jeune Chef à son sanctuaire, la colline Tjin. Cette colline se situait à une lieue de la Tribu Kamiya. Pourtant elle était inconnue des hommes de celles-ci et ce fut dans des chemins inconnus que Kazu et Medivh s'engagaient pour rejoindre le sanctuaire.

- Votre nom est donc Medivh, j'ai déja entendu parler de vous... et pas qu'en bien... Pourtant, quelques chose dans mon esprit me force à vous faire confiance...

- Les rumeurs dépassent souvent l'éxagération, mais certaines sont plus vraies qu'on ne peut le penser...

- Pourquoi tout ce mystère ? Si je dois m'entrainer avec vous, autant mettre cartes sur table...

- Hé bien... J'estime que vous n'avez pas besoin de le savoir pour l'instant... Mais quand le moment sera venu, vous saurez tout.

- Je l'espère... Pourquoi avoir choisi la colline Tjin comme sanctuaire ?

- Tout simplement parce que c'est un endroit calme et inconnu des habitants de cette région. C'est également làbas que se trouve votre future Arme.

- De quoi parlez-vous ?

Medivh leva les yeux au ciel...

- Vous le saurez en temps utile... D'ailleurs voici la colline Tjin...

La colline Tjin à toujours été un endroit méconnu au cours de l'histoire d'Azeroth. En effet, sa position dans la forêt était telle que seul un expert traceur aurait pu la trouver... La seule facon de la trouver encore aujourd'hui était le hasard... C'est d'ailleurs via le hasard que Medivh l'a découverte puis à installé un champ de force de protection autour de celle ci. Tjin est plutot banale mis à part l'arbre d'une largeur exceptionelle en son point culminant. Il mesure 20 metres de hauteur pour 10 mètres de rayon. Medivh en a profité pour le creuser et y installer un habitat.

- C'est donc cela la Colline Tjin... et votre sanctuaire...

- Je ne suis ici que depuis peu, seulement quelques mois, il me fallait une position pour étudier votre tribu.

- Ah...Je vois...Que vais je étudier en cet endroit ?

- La Magie en générale et les techniques de combat ancestrale Elfique.

- Superbe, je deviendrai un combattant hors-pair dans ce cas-là...

- C'était la formation d'un Guerrier Elfe de base lors de l'invasion de la légion ardente...Vous serez donc un combattant de base... Mais après nous rejoindrons les ruines de Dalaran pour continuer votre entrainement.

- L'Antique Dalaran ? J'en ai déja entendue parler... Elle fut le théatre de nombres de conflits n'est ce pas ?

- Vous avez raison...Bien je vais vous présenter Kyros désormais...

- Kyros ? Mais qui est ce ?

- Vous n'allez pas tarder à le savoir.

C'est alors qu'apparut dans le ciel un énorme oiseau couleur feu qui s'approchait du petit groupe. C'est alors que Kazu le reconnut... Il s'agissait d'un Phénix... L'Oiseau Immortel... Il avait donc un nom... Son nom était Kyros... Kazu n'en croyait pas ses yeux...

- Je n'en reviens pas... Jamais je n'aurais pu penser que le phénix existait !

- Et il y en a d'autres à travers le monde... D'ailleurs celui ci n'est pas commun... C'est celui de votre ancêtre, Kael...

- Medivh, je commence vraiment à y croire désormais... Je suis prêt, entrainez-moi !
Après avoir découvert le sanctuaire de Medivh, Kazu était désormais certains de l'existence de la magie et Medivh n'en était pas mécontent. C'était pour le lendemain qu'était prévu le début de l'apprentissage, Kazu logeant au sanctuaire. Après une nuit de courte durée, Kazu se reveilla tôt le matin, animé par la volonté de devenir digne de ses ancêtres.

- Bonjour à vous Kazu, je vous attendais. Vous avez mangé quelques chose?

- Oui, je vous remercie, je pense être prêt à commencer.

- Bien, avant tout je vais vous enseigner quelques règles de conduite d'un Combattant Elfique.

- Je vous écoute.

Medivh prit un moment de reflexion et prit soudainement la parole.

- Comme vous le savez, il ne reste plus aucun Elfe pur sur cette terre.

- Heu... Oui...

- Vous êtes un représentant de cette race, vous devez donc redoubler de respect envers leurs règles de crainte de ne plus être considéré comme un des leurs. Pour respecter leur esprit, respectez ce qu'ils ont contribué à créer, c'est-à-dire un art qui a permis de dévelloper la civilisation.

- Je les respecterais. Quelles sont ces règles ?

- La première de ces règles est le respect des origines. Un guerrier ne doit se battre que pour sa race ou les alliés de sa race. Mais ne doit jamais tuer un répresantant des forces du bien.

- Vous m'embrouillez... Quelle est la force du Bien ?

- La Force du bien admet dans son camp ceux qui se battent contre les démons, la légion et les Morts-Vivants du Roi Liche, c'est cette force que vous êtes sensé controler...

- J'espère que je serais à la hauteur de cette tâche.

- Si vous arrivez à devenir leur commandant et à rassembler la Force du bien, vous serez largement à la hauteur.

- Bien...

- La deuxième règle est uniquement psychologique, n'est un guerrier Elfique que celui qui tue par necessité et non par plaisir. Maintenant, prêtez serment à cette règle.

Kazu preta serment en lisant un texte traduit de l'ancien Elfique.

- Je suis prêt à accomplir ma tache... Medivh, je suis à présent votre disciple...

- Dans ce cas, nous pouvons commencer...
Le serment de Kazu lui avait permis de s'élever au rang de guerrier Elfique. Il devenait ainsi le dernier combattant noble des forces du bien, et ce fût le lendemain du serment qu'il commença son entraînement en tant que disciple de Medivh, dernier Prophète d'Azeroth.

- Kazu, nous allons aujourd'hui étudier les techniques à l'épée utilisées jadis par les Elfes. Il s'agit de techniques particulières que seuls les experts en Sabre connaissent encore. Je vais donc vous entraîner au sabre de bois.

- Très bien...Où allons nous nous entraîner ?

- J'ai pensé en bordure de forêt, on pourra rencontrer des créatures comme des gnolls qui vous permettront un réel entraînement.

- Je vous suis !

Après être entrés dans la forêt, ils marchèrent quelque peu et arrivèrent jusqu'à une clairière dégagée...

- Regardez, Medivh, cette clairière est parfaite pour mon entraînement...Allons-y !

- Attendez !

- Que se passe-t-il ?

- Regardez là-bas, des gnolls...

En effet, trois gnolls mangeaient une sorte de viande grillée, l'un d'eux possédait une arbalète dont les flèches semblaient empoisonnées à cause de leur pointe verdâtre... Les deux autres étaient armés de massues hérissées de clous.

- Bien... Kazu, vous allez me montrer ce que vous valez...

- Avec un sabre de bois ?

- Non, je vais vous confier une épée courte fabriquée par les nains avant le cataclysme... Je interviendrai seulement s'ils ont l'intention de vous tuer, ce qui est rare chez les gnolls...

- Bien, je ne vous déçevrai pas...

Kazu s'accroupit dans les hautes herbes pour mieux observer ce campement; les trois gnolls ne semblaient pas particulièrement agressifs, mais l'idée de recevoir une de ces flèches empoisonnées ne lui plaisait guère... Lentement, il s'approcha en prenant la précaution d'être le plus invisible possible et lorsqu'il fut à portée, il hésita... Il se retourna et vit Medivh qui l'observait avec un air si indescriptible qu'il semblait lui dire "tu n'a pas intérêt à échouer". Soudainement, il se précipita, sortant l'épée de son fourreau. Il surprit les trois gnolls, l'un d'eux se leva brusquement, empoignant sa massue. Kazu porta à celui-ci un coup puissant avec son épée qui fit tomber le gnoll à la reverse, lui déchirant le thorax. Le Gnoll empoigna son arbalète et commença à la charger : s'il y parvenait, Kazu serait mort en dix secondes... C'est alors qu'il se précipita sur le Gnoll et lui enfonça la pointe de son épée dans l'abdomen... La fontaine de sang violet qui apparut alors donna des maux de ventres à Kazu, mais c'était son destin. Le dernier Gnoll empoigna alors quelque chose qu'il n'avait pas remarqué: un cimeterre...

Celui-ci engagea le combat, escrimant et parant les coups de Kazu. Kazu tenta alors plusieurs techniques de Kamiya que son père lui avait appris; il esquiva un coup du gnoll et en profita pour lui trancher le bras qui se coupa net. Un flot de sang jaillit et la créature, prise de panique, s'évanouit puis mourut d'hémorragie quelques secondes plus tard... Medivh s'approcha alors.

- Vous avez réussi le test, Kazu.

- Un test ?

- Oui, celui qui confirmait votre talent à l'épée. Vous êtes le digne descendant de Kael.
Après avoir observé les capacités de Kazu à l'épée, Medivh se disait qu'il l'avait enfin trouvé, le successeur au Chef des Armées du Bien... Après tant d'années, il s'en trouvait bouleversé. Il fut ainsi spectateur de la montée d'un chef né. Après avoir vu que 3 Gnolls sauvages ne posait aucun problème à cet homme, il se dit qu'il n'avait plus rien à lui apprendre au niveau de la maîtrise de l'épée... Il décida donc de lui apprendre la magie.

- Kazu, je crois que le temps est venu pour vous d'apprendre la magie.

- Vraiment ? Je n'ai pourtant même pas commencé à apprendre la maîtrise de l'épée...

- Tout simplement parce que vous maîtrisez DEJA l'épée... Ce qui est incroyable à votre âge. Tuer trois gnolls est pratiquement impossible pour un homme seul et normal.Vous êtes exceptionnel, Kazu.

- Je n'ai pourtant rien fait de spécial... C'est vrai que ces gnolls était plutôt faibles après tout.

- Mon enfant, vous avez tué Gardruk le cruel, chef d'une tribu Gnoll réputée pour être la plus puissante de la région. Il était connu pour être un excellent manieur d'épée. Je m'en suis rendu compte après le combat.

- Bon sang ! Comme ça j'ai du mal à y croire mais... J'ai l'impression qu'après avoir appris mon origine Elfe une nouvelle force m'a été insufflée...

- La force de Quael'Thas est en vous, jeune homme... Maîtrisez la avant que les démons ne vous la reprennent.

Pendant la discussion, Kazu remarqua qu'un homme approchait à grand pas. Lorsqu'il fut suffisamment près, il pu observer que c'était Taryu.

- Taryu ! Que fais-tu ici ?

Il était couvert de sang et son épée était cassée. Il semblait blessé à la tête et extenué.

- Maître Kazu... Le village... Une armée démoniaque... Vous devez y aller... Notre armée à été décimée en grande partie... Par pitié... Vous devez nous sauver.

- Mon ami, compte sur moi, je cours sauver notre demeure...

- Je viens avec vous, jeune Kazu, si ce que cet homme dit est vrai, la légion est déjà ici... Nous sommes en retard.

C'est alors qu'un semi-elfe, un Prophète et un guerrier se dirigeaient vers la Tribu Kamiya, attaquée par ce qui était en fait une partie de l'avant garde de l'armée Démoniaque...
Medivh, Kazu et Taryu étaient en marche vers Kamiya, assaillie par une horde de créatures sorties tout droit des enfers. Des squelettes, des bêtes difformes et des mutants surgissaient d'on ne sait où.

"Je serais digne de vous, père..."

- Kazu ! Le village !

Taryu montra du doigt ce qui restait de la tribu Kazu, une masse apocalyptique où se battaient des dizaines de soldats humains contre une
armée composées des pires abominations existantes.

- Nous devons aller les aider ! En avant !

Kazu commenca à sortir sa dague quand Medivh l'aretta.

- Pas avec ça...

Il sortit de sous son lourd manteau un sabre long à l'aparence pour le moins insolite. Sa lame avait des reflets rouges tandis que l'inversement était verdâtre. Le manche était classique et le tout donnait un sabre étrange mais débordant de Magie.

- Prenez ceci et combattez avec, bonne chance, jeune Kazu...

- Mais...

Et Medivh fonça dans la bataille avec une vitesse impressionante...

- Taryu mon ami, il est l'heure de sauver notre tribu, EN AVANT !

Et ils foncèrent tout deux vers la masse grouillante de monstres. Taryu fonca, sabre en main et trancha ce qui ressemblait à la tête du premier monstre venu. Kazu empoigna son arme quand une énorme créature s'avança vers lui. Celle ci mesurait 3 mètres de haut et se déplaçait à
quatre pattes, sa couleur brunâtre et ses défenses sur lesquelles coulait encore le sang chaud donnait des frissons au jeune Chef. C'est pourtant confiant qu'il assailli l'énorme monstre. Celui ci bougea dangereusement sa tête et en même temps ses défenses qui faillirent le percuter mais il se fraya un passage pour arriver près des yeux et une fois suffisement près il prépara son arme...

- Kazu ! Attention !

Taryu venait de crier, il se retourna et vit une flèche foncer sur l'endroit où il se trouvait quelques dixièmes de secondes auparavent. L'Archer qui l'avait tiré ne tarda pas à apparaitre pour encocher une autre flèche tandis que l'énorme monstre tentais de le désarconner... Il se trouvait en bien mauvaise situation...
Kazu s'élança en direction de l'archer pendant que celui rechargeait son arme, meurtrière. Cette bête putride, décomposée, tenait son arc avec une remarquable habileté compte tenu de l'apparence de l'engin. Cet arc était serti de plusieurs joyaux scintillant formant un arc de cercle lumineux sur l'arme. Cet artefact ne semblait pas sculpté dans le bois, comme la plupart des arcs, mais dans un matériau qui semblait organique...de la chair humaine. Sans perdre plus de temps, Kazu prend son épée et l'envoie contre la créature, qui le reçoit au front. Celle-ci s'écroule, dans un soupir, ayant rempli son devoir.

- Kazu ! Vite ! Des villageois tentent de s'échapper vers la forêt ! Il faut les protéger !

- Je m'en occupe! Quand à toi, va aider le prophète, il semble en mauvaise posture.

- Ne vous occupez pas de moi, jeune chef...

Medivh récita alors une incantation vraisemblablement elfique. Celle-ci eut pour effet de projeter tout les adversaires du vieil homme à plusieurs mètres de là, assommés. Celui-ci fut presque aussitôt assailli de nouveau par quelques créatures.

- Il n'en reste plus beaucoup ! Renvoyez ces immondices dans les abysses !

Kazu se déchaînait...Tournoyant, tranchant, dansant, il tuait des dizaines de créatures asservies sans que celles-ci puissent riposter de quelque façon que ce soit. Il avait la rage au ventre, sa haine était illimitée, il voulait tous les exterminez, les meurtriers de Kamiya.

Puis, la nuit passe, les Kamiyiens se battaient toujours aux cotés de Kazu, Medivh et Taryu, chacun est exténué...

Enfin, la libération ! Les survivants démons s'enfuyaient et on les abattait comme du bétail. Cette bataille fut à la faveur du bien.

- Medivh, je ressens une haine... Une haine ardente au fond de mon coeur. Les habitants de mon village ont presque tous étés massacrés...

- Des horreurs comme celle-ci, vous en verrez de bien pire dans les jours à venir, mon enfant.

- Je ne peux pas... Je ne peux pas être responsable de tant de vies ! Je suis un mortel ! Je n'ai pas droit de vie ou de mort sur eux ! Et pourtant ces imbéciles me disent qu'ils mourront pour moi. Les habitants de mon propre village sacrifieraient leur vie pour... Une cause stupide...

- Vous êtes un crétin, Kazu. Si ces hommes ne vous étaient pas fidèles, vous affronteriez seul l'armée démoniaque.

- Si cela peut les sauver, je suis prêt à le faire.

- Non, le monde à besoin de vous Kazu, le monde à besoin de vous, vivant !
Aucun commentaire - [Poster un commentaire]


Il n'y a pas de commentaire. Soyez le premier à commenter cette histoire !

Poster un commentaire

Vous devez vous identifier pour poster un commentaire.
RECHERCHE
SOCIAL JUDGEHYPE
Discord
BOUTIQUE
1 2 3
World of Warcraft: Le Cycle de la Haine
La Légion Ardente vaincue, la paix entre l'Alliance et la jeune Horde est fragile... L'histoire se déroule après Warcraft III.
Bundle Warcraft I et Warcraft II
Un bundle comprenant les deux premiers RTS Warcraft !
WoW: L'effondrement, prélude au cataclysme
L'histoire conte les événements ayant lieu après la mort du Roi Liche jusqu'au réveil d'Aile de Mort. Thrall y est à l'honneur.
APPLICATIONS MOBILES
Application Android  Application iOS
SOUTENIR JUDGEHYPE
Logo Voici les moyens de soutenir JudgeHype :  Abonnez-vous au réseau JudgeHype  Désactivez adblock pour le réseau  Achetez via ce lien sur Materiel.net  Achetez via ce lien sur Amazon.fr  Achetez via ce lien sur Gamesplanet Nous vous remercions pour votre soutien sans qui le réseau JudgeHype ne pourrait continuer son travail !
Nombre de visites sur l'accueil depuis la création du site Warcraft III : 8.128.738 visites.
© Copyright 1998-2020 JudgeHype SPRL. Tous droits réservés. Reproduction totale ou partielle interdite sans l'autorisation de l'auteur.